Rechercher

Juliette Katz ou coucoulesgirls

Si le nom de Juliette Katz ne vous dit rien, je vous conseille vivement d'aller regarder ses vidéos qui sont sur Youtube car à mes yeux c'est une personne qui vaut le détour. Aujourd'hui commédienne et vidéaste Juliette n'était pas vraiment partie pour avoir cette carrière au départ.


Sa carrière

C'est à l'âge de 7 ans qu'elle se dit qu'elle veut devenir chanteuse. A l'époque du lycée elle est en échec scolaire, et son père va alors va lui proposer de rentrer dans une école de chant si c'est ce qu'elle veut faire. Il s'avère donc bien que c'est la bonne chose à faire car c'est la révélation pour elle. Elle est heureuse là-bas car elle rencontre plein de gens incroyables, et va d'ailleurs plus apprendre avec eux que dans les cours eux-mêmes.

Après 3 ans, c'est avec des amis de son école qu'elle va partir faire des concerts un peu partout autour du monde, en Inde, en Russie, mais sans argent. Ce qui n'est pas une mince affaire. C'était en plus difficle pour elle car malheureusement la musique ne va pas marcher comme elle l'aurait souhaité. Elle enrengistre des chansons, travaille avec la chanteuse Sia, travaille avec universal music, fait des concerts, des olympias mais elle ne décolle pas pour autant comme elle le veut. Et elle se rend compte au fur et à mesure que la carrière de chanteuse lui correspond de moins en moins. Plus le temps passe, plus Juliette se demande si elle n'a pas suivie cette voie pour faire plaisir à son père, qui travaille dans le milieu de la musique. Elle a toujours voulu rendre son père fière, ce qui était assez dur car le père de la jeune femme semblait ne jamais vraiment lêtre, il était content pour elle mais ce n'était pas de la fierté. Son désir de chanter s'éloigne peu à peu..

Un jour alors qu'elle fait le ménage, en étant malade elle transpire énormément et va lui venir l'envie de se filmer. Elle fait une vidéo marrante où elle se fou d'elle-même avec une petite grimace à la fin, juste dans le but de faire rire ses amis. Elle poste la vidéo sur facebook, puis à la suite de ça des amies vont lui conseiller de continuer et de créer une page facebook dédié uniquement aux vidéos qui tourne autour de la comédie, et de l'humour car elle fait rire pas mal de gens. Juliette se lance mais sans se prendre au sérieux. Pourtant plus elle continue, plus les mois passent et elle finie elle par atteindre 15 000 abonnés. Du jamais vu pour elle ! Jamais elle n'avait atteint un tel nombre avec sa page de chant. De fil en aiguille son compte facebook marche vraiment bien, et elle va se lancer sur youtube . Elle aimait beaucoup regarder des youtubeuses beauté le soir pour se vider la tête mais elle ne s'imaginait pas faire la même chose. Puis un jour elle saute le pas, et par chance ça continue de marcher encore aujourd'hui ! Elle fait aujourd'hui des vidéos humoristiques, on peut retrouver des faux tutos beauté, des courts-métrages, etc.. Son personnage de coucou les girls au départ est un personnage parodique completment loufoque qui imitait les youtubeuses beauté, mais maitenant elle y ajoute des personnages différents.

Et justement par rapport à sa chaîne et à son personnage, Juliette avoue avec émotion qu'elle n'a pas écouté les autres pour gérer sa carrière sur Youtube. Si certains étaient enchantés pour elle, et trouvaient ça sympa, d'autres lui ont déconseillé de se lancer (à commencer par son père). Elle a tellement été dans l'aprobation des autres pendant toute sa période avec la musique, ellement douté entre les avis positifs et néagtifs, que pour sa chaine elle s'est dit "merde je me lance". Elle voulait enfin s'écouter et s'est dit que ce n'était plus possible de rester cloitrée derrière l'avis des autres et ce que les gens voulaient d'elle.


On sait que le métier de youtubeur n'est pas vraiment vu comme un vrai métier pour encore beaucoup. En se lançant sur cette plateforme en 2016 Juliette est donc devenue au fur et à mesure comédienne. Mais avec cette pression mise sur tout le monde du "vrai métier" ou des études, Juliette n'arrivait pas à se le dire. Pour elle, quand les gens voulait qu'elle vienne jouer dans des courts-métrages, séries, vidéos elle se pensait illégitime. Elle avait du mal à assumer d'être comédienne car elle n'avait pas suivie de formation pour ce métier. Elle souffrait du syndrome de l'imposteur, pourtant aujourd'hui Juliette prouve que sans études spéciales on peut se former seul, faire sa propre formation et réussir.

Elle est maintenant invitée dans des vidéos pour faire des interviews, et pour faire des podcast, des vidéos sur des pages facebook assez connues, écrit un livre, et continue de produire du contenu pour sa chaine, pour ses 150 000 abonnés.

Les vidéos, jouer un personnage, lui procure beaucoup de bien car ça lui permet de lâcher prise, de prendre du recul sur elle-même et comment elle se voit, et de s'exprimer de façon spontannée.


Complexes et Acceptation

Si c'est si important pour elle de prendre du recul par rapport à sa propre image c'est parce que Juliette est une femme qui complexe beaucoup sur son corps.

Elle s'accepte, elle se trouve plutôt mignonne, elle sait qu'elle a plein de qualités mais elle ne s'aime pas. Son corps est pour elle un poids qu'elle transporte depuis des années. Elle est surpoid depuis qu'elle est petite et ne cesse de faire le yoyo. Elle peut perdre 5 kilos et en reprendre 7 car elle n'arrive pas à réguler son rapport au sport et à la nourriture.

Toute sa vie les gens lui ont fait sentir que son corps n'allait pas.

Elle se décrit plus jeune à l'école primaire comme une boulette, pas très bonne en cours, qui n'avait pas beaucoup d'amis. Elle était en admiration totale devant sa meilleure amie de l'époque qui était tout l'inverse d'elle mentalement et physiquement . Son amie était toute douce une petite fille rousse très fine et très bonne à l'école. Juliette l'enviait beaucoup.. Un jour elles se disputent fortement pour des bêtises d'enfants. Son amie lui laisse des messages vraiment haineux au téléphone en critiquant son physique (t'es grosse, par exemple) ce qui va laisser des marques sur notre Juliette..

C'est un choc, c'est violent pour son âge, c'est une humiliation. Elle va prendre 5 ans à s'en remettre. Des années plus tard, pendant un dîner au restaurant, Juliette lui déballe en plein repas ce traumatisme en larmes et la peine qu'elle a ressenti à causes de ses mots.

En plus de ne pas s'en souvenir, et de s'excuser en ressentant beaucoup de honte, son amie lui avoue ce soir là que Juliette était tout ce qu'elle avait envie d'être plus jeune. C'était une petite fille rigolote, généreuse avec les gens, qui rigolait sans cesse, et c'est ça qu'elle admirait. Comme quoi les projections que l'on se fait de nous, et celles des autres, il y a toujours un écart énorme.., Mais à cause de ces mots, pendant des années elle a vécue avec cette peur de l'humiliation en permanence.

Juliette a donc toujours vécu des problèmes de poids,complexes de son enfance et encore maintenant à 29 ans. Elle part dans un centre pour maigrir à l'âge de 13 ans et a réussi à perdre 20 kilos. Le choc pour elle ce fut que tous les garçons qui avaient pu la critiquer pour son physique voulaient sortir avec une fois tout ce poids perdu. C'était très dur et très violent car même si une enveloppe corporelle peut faire beaucoup, c'était toujours la même personne intérieurement. C'est en partie à cause de ça qu'elle a repris du poids par la suite et depuis ses 16 ans elle vascille sans arrêt entre prendre et perdre du poids.

Ce qui me frappe le plus dans son témoignage c'est la réfléxion que sa mère lui faisait apparement sans cesse : "T'es belle mais c'est dommage, c'est dommage...Faudrait que tu perdes du poids " Je ne comprends pas comment on peut dire ça à quelqu'un. Si c'est pour l'avertir sur sa santé oui il le faut, mais ici on ne parle que d'esthétique. On ne parle que d'apparance et qui plus est celle de son enfant. Elle est victime de grossophobie sans arrêt, le regard des autres devient un enfer et un poids lourd à porter.

Une partie très touchante et complexe de la vie de Juliette est une période pendant laquelle elle ne s'est associée qu'au désir des hommes. Pendant 8 ans, sa vie sexuelle était uniquement dictée par les hommes qui voulaient bien coucher avec elle, quand elle était désirable aux yeux d'un homme, elle allait restée acrochée à lui. Elle n'arrivait pas à croire qu'un homme qu'elle estimait beau puisse s'intéresse à elle et vouloir coucher avec. Elle était souvent la maîtresse des hommes, et là où eux cherchait simplement du plaisir sexuel, elle, cherchait de l'amour. Ses relations étaient à sens unique, et ça l'a beaucoup fait souffrir comme on peut l'imaginer. Elle ne se voyait que "bonne à baiser" et elle ne s'écoutait pas. Et pensait qu'en étant dans leur lit elle pouvait avoir de l'amour en retour. Cette situation compliquée et qui faisait souffrir la jeune femme s'explique par le fait qu'elle manquait cruellement d'estime de soi. Elle ne connaissait pas sa valeur, elle était dans une relation de haine avec elle-même, elle acceptait donc toutes les personnes et toutes les situations même les plus malsaines.

Et un jour elle en a eu marre du vide, et de vivre ainsi. Une grande partie de sa thérapie s'est faite grâce au developpement personnel. Cest une chose qui lui a permit de s'aimer de l'intérieur, de se connaitre, de travailler sur elle, et comprendre que son physique n'est qu'une enveloppe. Pour s'aimer elle s'est aussi beaucoup regarder nue dans le miroir . En se disant ce qu'elle aimait sur son corps. C'est encore compliqué de vivre dans son corps certain jour, mais elle s'accroche, et elle connait maintenant sa valeur, et s'aime pour la personne qu'elle est, et c'est déjà très beau !

"Je vais passer toute ma vie avec moi, alors ça serait bien que ça passe bien" Elle le dit bien, elle n'est pas "pro rondes" mais plutôt pro bien-être" Si tu fais un 34 ou un 54 et que tu t'aimes et t'assumes c'est parfait ! Sa thérapie passe aussi avec son compte instagram en plus de se chaine youtube. Elle se fou royalement de savoir si elle est belle ou pas. Elle est totalement en dehors des critères de beauté, elle s'en moque sur son compte, elle désire simplement montrer comment elle est et comment sont les femmes en général, et faire rire en se lâchant.

Pour se rassurer, pour se trouver belle, Juliette a fait du mannequinat pendant des années. Elle était obnubilée avec son apparance, il fallait toujours qu'elle soit sous le bon profil, elle misait tout sur son visage, et elle a reussie à se trouver un minimum jolie après des shootings mais il lui a fallut du temps..

Maintenant avec son compte instagram elle veut contrer ce problème de societé où on pense que les femmes doivent êtres parfaites, toujours maquillées sans pli. Alors elle fait des grîmaces , elle s'habille n'importe comment elle montre son corps nu pour rassurer les jeunes femmes, pour leur dire vous pouvez souffler et vous pouvez être juste vous.



Mais se montrer sur internet n'est pas tous les jours facile. Après une vidéo du raptor dissidant, où elle se fait clasher par le vidéaste, 500 personnes ont été commenté ses vidéos par la suite. Les commentaires étaient tous très virulents à base de "t'es moche je te touche pas avec un baton. tu mérites le suicide , t'es grosse" Donc oui c'est dur, non le métier n'est pas rempli que d'avantages, ça peut être violent blessant et dur psychologiquement. Mais derrière pour beaucoup il y a un but tellement fort, un message à transmettre que l'on fini par vivre avec. Un petit temps après dans la même journée, elle reçoit un appel de quelqu'un qui lui propose d'intervenir dans le reportage de Yann arthus bertrand sun doc pour parler des femmes, car il aimerait l'interroger. Et là, Juliette s'est rapelléé de la raison qui l'a poussait à produire ce contenu sur youtube. Oui c'est dur mais il y a des choses fortes belles et avec du sens pour la personne à côté qui s'offrent à elle.

Aujourd'hui son père est enfin fier de ce qu'elle fait comme métier, car elle le fait seule, elle s'éclate, elle dirige tout. Elle est actuellement en train d'écrire un livre, continue d'être li'invitée de vidéaste pour des interview et continue son developpement personnel pour s'accepter s'aimer, se prendre en main et être heureuse. Elle est à l'écoute de ses désirs, et d'elle-même car pour elle être en accord avec ses choix est primordial. Même si les gens sont contre tes envies amibtions. Il faut connaître son pouvoir car nous avons tous quelque chose, nous sommes tous des êtres exeptionnels quelque soit nos choix pour la jeune femme.

J'espère encore voir notre chère Juliette un long moment sur internet, en interview sur les réseaux sociaux, pour faire passer des messages importants et partager avec nous, ce qui lui qui l'a touche qui elle est et ce qu'elle fait car ça fait du bien de voir une personne aussi inspirante touchante et bienveillante avec les autres.


©2018 by Intimacy Expose. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now