Rechercher

Instagram et la confiance en soi

Mis à jour : 19 déc. 2019

J’ai récemment regardé le nouveau documentaire de Netflix « Fyre : le meilleur festival qui n’a jamais eu lieu », sur l'événement éponyme, le Fyre Festival. En resumé, Billy McFarland décide avec son équipe composée de ses amis et ses collègues de faire un festival sur une île aux Bahamas. Etant novice dans la matière et pour crée l'euphorie autour de l'événement, Billy et son équipe vont créés une communication autour de ce projet (quasi) parfaite. Pour donner envie aux gens de venir à la première édition du Fyre festival, leur idée principale a été d’envoyer les mannequins les plus en Vogue du moment sur l’île en question, et de simplement vendre du rêve. L’événement a très vite pris de l’ampleur, créant un effet boule de neige. Les personnes les plus influentes du monde, avaient leur nom lié à ce projet, un festival sur une île des Bahamas, des villas pour y séjourner et des activités les plus folles les unes que les autres, ont étaient promises aux participants.


Le festival a connu une montée fulgurante et une déscente aux enfers des plus brutale et tout aussi rapide. Le manque d’organisation et le sentiment pour beaucoup, que le fyre festival était une arnaque, ont étaient les raisons principales pour lesquelles le festival n’a en fait pas eu lieu.


Les gens étaient prêt à y aller et mettre beaucoup d’argent dans cet événement pour la simple et bonne raison que des personnes influentes leurs avaient vendue du rêve sur internet. Même si les influenceurs qui ont participé à la réalisation de l’événement, ne sont pas personnellement responsable de ce qui a pu découler, de la catastrophe qu'a était ce dernier, leur pourvoir grâce aux réseaux sociaux et leur influence, est incontestable.


Avec Instagram, il est très facile de montrer exclusivement que ce que l’on veut montrer. Posture parfaite pour ne laisser apparaitre aucuns défauts, luminosité qui efface toutes les imperfections. Tout cela reste encore du « naturel » car on sait tous, que selon certains angles ou la posture dans laquelle on peut se tenir, notre corps et notre visage peuvent être sous leur meilleur jour. Et il n’y a aucun mal à cela. Peu de gens vont choisir le selfie ou la photo sur lesquels ils se trouvent le moins à leur avantage et le partager avec le monde entier.


Outre choisir une posture qui nous mets à notre « avantage », le phénomène des retouches faites sur les photos connait une croissance fulgurante depuis plusieurs années. Des retouches pour avoir les dents plus blanches, des formes là où il faut, enlever celles qui sont en trop, et selon la société la plus part du temps. Il est aussi normal de vouloir effacer certains de ses complexes sur ses photos. On a généralement aucun plaisir à poster une photo sur les réseaux sociaux, où la seule chose que l’on voit sont nos complexes.


Le fait de partager avec le monde entier une photo ou vidéo de soi, nous laisse vulnérable aux jugements des autres. Et nous savons tous que les réseaux sociaux peuvent être un défouloir de haine. Le cyber-harcelèment est un fléaux de notre société et les réseaux sociaux permettent une vulnérabilité maximale aux victimes et un anonymat pour les bourreaux. Rappelons qu’environ 13% des jeunes français sont victimes de cyber-harcelement, selon les chiffres du gouvernement.


Les critiques sur le physiques sont malheureusement un phénomène très répendu dans la vraie vie et encore plus sur les réseaux sociaux. Et c'est principalement pourquoi la pratique de retouches est de plus en plus répandue, pour se plaire à soi, mais aussi principalement pour plaire aux autres.




Instagram, la confiance en soi et les retouches



Mais à force de modifier ses photos pour plaire aux autres, à la société et rentrer dans les cases, comment rester soi-même sans que le regard dans le miroir ne soit celui d’un inconnu ?


Qui n’a jamais regardé une photo sur instagram de quiconque et s’est pris un coup dans son estime personnel, en se comparant à cette personne. Se dire que notre nez n’est pas assez fin, que nos lèvres ne sont pas assez pulpeuses, que notre ventre n’est pas assez plat ou encore pouvoir effacer nos vergetures et ne pas en avoir comme sur la photo.


En effaçant ses complexes et ses « défauts » sur nos photos, on enlève la réalité aux autres. On la cache à ceux qui pourraient s’en servir pour nous attaquer. Mais on la cache également aux personnes qui ont ces mêmes complexes. Et en les masquant on accentue ce sentiment de « pourquoi je ne peux pas être comme elle ou comme lui. Pourquoi je suis diffèrent ?» .


Lorsque l’on est jeune, que nous n’avons aucune connaissance des retouches, que l’on puisse être naif est penser que les retouches ne sont pas si « extreme » ou que parce que cette célébrité a annoncé ne pas retoucher ses photos, on peut penser que c’est la réalité. Et le retour à la vraie vie en se regardant dans le miroir peu être brutal.


Plusieurs comptes Instagram comme CelebFace Celeb Before After ou encore Ig Famous Bodies, comparent les photos des célébrités. Ces comptes montrent des photos des célébrités lorsqu’elles étaient plus jeunes et des photos d’elles maintenant ou encore des photos Avant/Après retouches. On peut y voir comment leurs traits ont changé. Parfois, ces changements se font avec le temps, car rappelons le un visage ou même un corps peut subir des changements avec la puberté ou des changements hormonaux. Mais on peut aussi voir que certains changements sont fait avec des retouches ou avec l’aide de la chirurgie esthétique.


Ces comptes, font aussi des comparaisons entre les photos postées par les personnes en question et les photos « originales » prises par une tiers-personnes. Ils comparent les photos au naturel avec celles qui ont subit des retouches. On peux y voir que certaine personne utilise photoshop ou autres sites de retouches. Et parfois, les retouches que ces personnes effectuent sur leurs photos peuvent pousser à se demander si ce sont bien les deux mêmes personnes.



Toutes ces photos proviennent du compte CelebFace




Montrer "la réalité" ou pointer du doigt ce genre de pratique ?


Ont peut croire y voir une forme de shaming, pointer ces filles du doigt et vouloir les « démasquer». Je pense qu’il faut plus voir ceci comme une manière de montrer aux gens qu’une posture, un angle une lumière ou des retouches peuvent tout changer.


Beaucoup peuvent considérer ces personnes comme des modèles physiques, et vouloir leurs ressembler. Ces même personnes peuvent avoir un public avec des jeunes qui les suivent et qui vivent donc avec ces modèles physique en grandissant, qui sont parfois « inaccessibles » sans chirurgies, retouches ou la posture parfaite.


Et je pense qu’il est important de montrer que ce qu’ils voient n’est pas toujours la « réalité » et que dans certain cas des retouches ou actes de chirurgies ont été effectué pour obtenir ce résultat. Il faut aussi notifier que certaines personnes n’ont pas recours à la chirurgie et qu’elles sont nées avec les « bons gènes » selon la société.


Malheureusement, avouer avoir eu recours à la chirurgie reste quelque chose de très mal vu. Beaucoup n’osent pas dire qu’ils ont eu recourt à des chirurgies, car la plupart du temps une fois avouées, les gens les accusent d’avoir eu d’autres opérations et les traitent de personnes fausses. Certains vont même jusqu’à démentir d’avoir eu recourt à la chirurgie, pour éviter cela, alors que de tels changements sont impossibles naturellement.


Je pense qu’il y a un travail à faire des deux côtés. Que les gens arrêtent de pointer du doigt ceux qui subissent des opérations chirurgicales. C’est un choix personnel et qu’importe les raisons chacun est libre de faire ce qu’il desire avec son corps.


Ainsi, les gens qui subissent des opérations pourront être plus à l’aise à avouer qu’ils ont eu recours à la chirurgie, s’ils souhaitent partagée cette information. Mais encore ici chacun est libre de faire ce qu’il desire et personne n’est obligé de tout confesser. Mais avoir plus de transparence sur ce sujet pourrait aider les gens à savoir que les personnes qu’ils peuvent admirées physiquement ont subit des changements pour y arriver, qu’ils soient chirurgicaux ou simplement sur photoshop.


Le marché de la chirurgie esthétique profite de ce phénomène. En effet, de nouvelles « tendances » chirurgicales voient leurs demande explosée. Augmentation des lèvres, Brazilian Butt Lift, Liposuccion, augmentation mammaire, l’industrie de la chirurgie prolifère. Et bien que cela ne soit pas une mauvaise chose, beaucoup de personne choisissent la chirurgie car l’image que leur renvoie les réseaux sociaux est trop différente à quoi ils peuvent ressembler, et les complexes augmentent.


Outre Instagram, la publicité touche aussi beaucoup de personne. Les grandes affiches que l’ont peut voir dans les rues ou encore dans les magazines avec des mannequins retouchés sur chaque parcelle de leurs corps. Il est donc difficile de s’identifier pour beaucoup de gens aux modèles sur les magazines. Car beaucoup de personnes n’ont pas la même morphologie ou une peau si nette en comparaison à que ce qu’ils peuvent observer sur les magazines. Mais lorsque les modèles sont en plus retouchés, il est impossible d’y voir une représentation de la société.


Depuis le 1er octobre 2017 « la mention « photographie retouchée » est obligatoire sur tous les clichés à usage commercial, lorsque l’apparence corporelle des mannequins a été modifiée». Ce qui permet déjà un « aveux » sur la représentation améliorée de ce que l’on peut voir sur les publicités.



Ceux qui « brisent les codes »



Mais est-ce-que ce genre de pratiques pourraient t’elles être appliquées sur instagram ? Auraient t’elles leur place sur les réseaux sociaux ?


En tout cas, certain essaient de « redéfinir » la réalité, en montrant que la vraie vie n’est pas seulement faite de ventre plat, vacances sur des îles paradisiaques ou d’une peau parfaite en toute circonstance.


Certain decident, qu’Instagram n’est pas reserver qu’aux meilleurs angles ou postures parfaites, mais à tous les angles et postures possibles. C’est ce que l’on appelle des comptes de « body positivity » qui essaient donc de montrer que nos défauts font partis de nous, tout comme nos atouts.


J’ai sélectionné quelques comptes, que je suis personnellement, et qui peuvent faire du bien à voir lorsque le reflet dans le miroir devient difficile à regarder à force d’être comparé aux standards de beauté de la société.









Ces comptes ne sont pas « meilleurs » que ceux des personnes qui effectuent des retouches ou qui se optent pour leurs meilleurs angles, ils sont juste différents. Ils proposent un contenu qui est different des autres et montrent la diversité des corps.


Cependant il faut je pense que tous ces comptes qui comparent ou « dénoncent » certaines pratiques de retouches de photos ou autres, ne devienne pas une chasse aux sorcières, a savoir qui a subit des retouches ou des opérations. Tout le monde peut utiliser les réseaux sociaux comme il le souhaite. Même si certain peuvent avoir des responsabilités par rapport à leur communauté, en aucun cas un contrat a été signé de leur part, en évoquant que chacun devrait montrer des photos de soi au naturel sans jamais se mettre à son avantage.


Il faut donc pour moi garder à l’esprit que ce que nous pouvons voir sur Instagram ou les réseaux sociaux en général, n’est que ce que l'on nous laisse voir. Les réseaux sociaux ne sont pas représentatifs d’une vie entière mais d’un moment qu’on decide de partager. Il ne faut pas se mettre la pression de comparer notre vie avec celle des autres au point d’en être dégoûter ou de devenir négatif.


En ce qui concerne les complexes, désabonnez-vous des personnes qui vous apporte autant d’impact négatif sur votre self-esteem ou dans votre vie. Ce n’est pas en continuant à voir chaque jour ce qui vous détruit le moral qui va vous rendre heureux. Faites un tri dans les personnes que vous suivez et choisissez des gens qui vous inspirent, vous motivent et en qui vous pouvez vous retrouvez. L’impact négatif que que les réseaux sociaux pouvaient avoir sur vous va être transformer en positif et ne peut que vous aidez à être mieux.


Gardez toujours en tête que les réseaux sociaux ne sont qu’une brèche dans le temps, bien choisi par une personne pour la montrer, rien de plus.
Zélie

©2018 by Intimacy Expose. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now